Ascain, Le 09 aout 2009.

Certains y vont en petit train.

Aujourd’hui Nous serons tout simplement 503 à y aller en courant.
Des débiles ! ! !

Partir de 22m d’altitude,
grimper 800m plus haut sur 6,5kms. (l’antenne)
Ces Basques ont quelques notions auxquelles il faudra bien que je me pli.
Changer le sens de quelques termes :
“Une foulée” devient “un trail”.
“Un trail” devient une “course montage”.
“Un cheval” devient “un Pottock”
M’engager sur une “course montagne”. MOI !
Houla ! je pense que je vais y réfléchir un peu lollll

09H00
C’est encore sous la pluie que le départ sera donné.
Je pars pas trop mal.
Nous entamons la première montée.
Je me dit :
“tranquille tranquille, ne te fait pas avoir comme hier” lolll
Pffff… Bah non !
Une montée, il n’y en aura qu’une.
Une seule d’environ 800m.

Le souffle est là, pas de PB…
Par contre les jambes ne veulent pas l’entendre de la mm oreille.
La motivation n’y est pas trop. (je ne sais pas pourquoi).
Je suis pas trop mal.
mais dès qu’il y en a un qui marche.
Je marche, lolll
J’ai pas envie de me faire mal dans la montée.
Je gère ! un peu trop d’ailleurs !

Puis quand je veux appuyer,
Je ne peux pas doubler.
Le sentier est trop étroit. Bref…

J’arrive au sommet en 82° position.
Pffff.
De quoi ? 82° grrrrr…
Bon y va falloir y aller quand mm !
Je ne suis pas venu pour ceuillir du muguet.
(c’est pas la saison) lolll

J’accélère et double ainsi quelques concurrents qui craignent la chute
dans cette descente abrute et humide jonchée de cailloux.
J’arrive donc en 38° position au bout d’ 1H19 de course.

C’est tout simplement 10min de plus
que lors d’une petite reco
pendant mes vacances au mois de juillet. 😉
Je suis vraiment “Un BOULET”
GRRRRR…


Un public, qui
Du départ, jusqu’au sommet . . .
malgré les conditions climatiques,
très attaché à leur Course
est venu nous encourager en masse,
RQDB

J’imagine déjà l’ambiance autour du Mont blanc
Ce 28 aout prochain.
Avec mon Dossard N° 7821

Sacrée expédition !