Base de loisir de Buthier, le 01 nov 2008

Voici donc le CR « Trail nocturne » de 30km (1°édition)
Première expérience de nuit pour moi … hummmm …

Lundi 01 novembre,
06h30 réveil, tout allait pour le mieux ! ! !
07h56, « SUBITEMENT », je ne sais pas pourquoi !
Une folle envie de courir, me défouler, me vider la tête…
Etant de service, je n’ai pu que tourner en rond… grrrr

Ouffff, sauvé !
J’ai découvert par hasard sur Internet
Un Trail se déroulant en RTIDF, en Seine et marne.
Mais où est-ce ?
“Hou là là, c’est plutôt loin ! ! !”
Mes supérieurs ne vont jamais m’autoriser à m’y rendre.
Allez, je me lance !
Je formule une requête auprès de mon Capitaine qui demanda
A son tour l’autorisation auprès de son supérieur.
Yessssss, j’ai le feu vert…
Par contre je dois finir premier… loollll
Je remercie encore mon Capitaine et le Commandant du 8°RA
Pour m’avoir permis de me défouler ce soir là.
RQDB…

Ce n’est pas sans peine que nous arrivons à la base de loisir de Buthis vers 19h30.
Accident, bouchon, et Gps fou en sont un peu responsables.
Le Cch Fischer commençait déjà à s’en vouloir d’avoir accepté de m’accompagner. Loll

Arrivé sur le Parking, il fallait récupérer mon dossard.
« Bjr, vous savez où se trouvent les inscriptions svp ? »
« oui, oui, suivez les citrouilles »
Elles étaient vraiment belles ces citrouilles illuminées qui balisaient l’itinéraire jusqu’à l’inscription. (Très bonne idée)…

Mais qui a volé la citrouille ?
La citrouille qui devait nous informer qu’il fallait tourner à droite. grrrr
Ce sera donc pour nous le premier loose Topo.Et ce n’est pas fini ! Je vous rassure LollllInscription dans un cadre plutôt paradisiaque, avec une somptueuse piscine, une paillote bien éclairée où se trouvait la sonorisation (qui envoyait la purée), un écran géant pour la projection de photos, des tables qui serviront pour le ravitaillement par la suite. Très joli site…
Il faudra descendre les escaliers pour se rendre au vestiaire afin de récupérer nos dossards.
Pas de Pb pour les inscriptions, c’était bien calé…
J’y trouve mm l’organisateur qui nous a guidé par Tph dans Paris quand nous étions un peu perdu. Sympa ! ! !
20h00, juste le temps de redescendre à la voiture pour me changer, remonter pour le briefing et ce n’est pas loin de 70 personnes (ou débiles, comme vous voulez ? lollll) qui se dirigèrent vers la ligne de départ en petite foulée avec l’organisateur en tête…
Sur la ligne, nous attendons 20h30 précise

3 2 1 , c’est parti…

Yesssss… (Il ne faisait pas chaud quand mm)
J’avais vraiment envie de taper dedans, j’avais envie de me faire un peu mal.
J’ai aussitôt pris la tête de la course.
Première intersection, je ne vois plus la tresse rouge et blanche !
« C’est par là, c’est par là ! ! ! » Crient les autres en me doublant…
Je repasse devant…
Deuxième intersection, je ne vois plus la tresse rouge et blanche !
« C’est par là, c’est par là ! ! ! » Crient les autres en me doublant…
Je repasse devant…
Troisième,
Quatrième,
J’abandonne, j’ai compris que cette lumière qui éclaire à peine le bout de mon nez ne m’emmènerait jamais jusqu’à l’arrivée toute seule.
Je décide donc de rester dans le petit groupe de tête qui s’est formé,
Nous étions bien 6,
Là, çà éclairait au moins…
Pourtant, à chaque intersection, une hésitation…
Il faisait vraiment sombre dans cette forêt, les sentiers étroits et les feuilles mortes un peu partout semaient la confusion jusqu’à ce que nous arrivions sur une route bitumée en lisière,
En face « un large découvert »,
A gauche, une route.
A droite, une route, mais de la tresse nul part.
La dernière que nous avions aperçu était du coté gauche,
Notre petit groupe pris donc à gauche.
Environ 600 à 800m défilent sous nos baskets.
Nous commençons à nous poser des questions, tjs pas de tresse, personne derrière nous ? ? ?
Demi tour ! Entre temps un jalonneur est arrivé à l’intersection où nous nous étions trompé et avait orienter nos poursuivants sur le bon chemin.
C’est-à-dire, en face à travers champs.
Il y avait bien de la tresse de l’autre coté de la route, mais à la sorti de la forêt
Cette dernière ainsi que la piste n’était absolument pas visible par cette nuit obscure.
Le jalon nous informa ensuite que la tresse sera plus espacée vu l’étendu du champ.
Pas de Pb, nous passons alors la seconde vitesse, mm la troisième…
Tout droit, sur environs 500m, toujours pas de tresse.
800m, 1km, 1,5km, une intersection ! ! !
Une route a gauche « RIEN »
Une route à droite « RIEN »
Un chemin à droite « RIEN »
MERDE « là, c’est le drame ».
Une grande colonne de lumière se dirige vers nous au loin.

C’était marrant de voir cette colonne disparaître et tourner à droite au moment où nous commencions à revenir sur nos pas. Lolll
Bien énervé, j’ai décidé de passer la quatrième,
J’accélère donc, suivi par Fred (le pompier).

Accroches toi ! ! ! (Il avait un phare de recherche sur le front) Génial…
Suis moi, faisons le trou maintenant…
Un petit effort ! !!
C’est ce dont nous avons fait,
Çà devait faire environ 40min de course,
Les autres ont décroché, nous prenons les reines de la course.
Nous travaillons en équipe.
Je regarde à droite, lui à gauche…plus de lumières derrière.
Nous adoptons un bon rythme de croisière,
Les km défilent, nous discutons de notre nouvelle passion commune, de nos métiers, de nos impressions sur cette course, de nos projets, de nos objectifs…un peu de tout…
J’ai passé un super moment avec toi Fred… Super sympa…
Nous nous reverrons un jour, c’est sûr ! ! !

Le parcours est génial, y a pas de PB mais franchement DANGEREUX de nuit.
Pas mal d’obstacles bien saillant et non balisés nous ont fait peur après avoir pris de bonne gamelles chacun notre tour, c’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle nous avons décidé de courir ensemble.
Nous pensions aux autres coureurs, si jamais un coureur venait a ce perdre seul, sans carte dans cette immense forêt noir et venait à se blesser. (Pas top)…
Après environ 1h40 de course nous arrivons vers le parking.
Un jalonneur nous dit : « c’est bien, c’est bien, plus que 500m et c’est fini… »
Nous nous sommes regardé,
Hé, ce n’est pas possible, il n’y a pas 30km…
Ils se sont trompés, c’est peut être parce que c’est une première édition… brefff.
« On fait quoi ? »
« Nous sprintons pour l’arrivée où nous arrivons ensemble, main dans la main ? »
Nous avons opté pour la deuxième solution.
Après avoir un peu imité Van dam et m’être transformé en mouton qui suivait la lumière,
Il était normal que je cède la première place.
Enfin, j’aurai peu être pas réussi à le suivre s’il aurait appuyé un peu 😉

Nous recherchons la piste pour arriver dans le bon sens.
Après env 15min de fouille acharnée, nous commencions à nous énerver et prirent la décision d’arriver à contre sens.
Hé là, c’est encore le drame ! ! !
Cette fois ce sont les organisateurs qui ont pris feu à leur grand étonnement. Lollll
Une organisatrice réagit très rapidement et nous reconduit sur la bonne voie à environ 500m.
(NB : elle était énervée aussi. Lolll. Elle nous a mis la misère, elle était au moins à 20km/h heureusement qu’elle ne participait pas à la course, je n’aurai jamais tenu la cadence lolll).

C’est alors que nous croisons le chemin de nos poursuivants.
Térence et ces collègues si je ne me trompe pas.
Super mec également, il nous accroche, ces collègues lâchent.
Nous sommes toujours en tête. A trois cette fois…
Nous décidons de rester groupé jusqu’à la fin.
Dans un champ qui ressemblait étrangement au premier.
Avec en en plus, une bonne tonne de boue, « J’adore »
Nous faisions de la patinette, avec des poids de 2kg sous chaque chaussure. « Génial »
Et puis, vu que çà ressemblait au premier, il fallait bien qu’on se paume et faire encore demi tour. Voilà, çà c’est fait aussi… Lolll
De retour sur le bon itinéraire, un quatrième nous recolle, pas un mot, bref…
Nous ne devions pas être très loin de l’arrivée à présent, environ 4km à tout casser.
Le scénario du découvert en sorti de foret avec un champ a traversé nous fait encore tort.
C’était tout droit ! pfffff

Nous sommes toujours quatre…
Nous sommes vraiment très proche, nous entendons la sonorisation au loin.
Nous arrivons au centre d’un village, « plus de tresse »
Je me retourne,
« Putain, le quatrième n’est plus là, « L’ENFOIRE », il a bifurqué sans rien dire ».
Nous étions tous les trois bien énervés.
Il aurait pu au moins nous prévenir. Bref, je ne vais pas le démonter d’avantage,
C’était sa stratégie et avec un peu de recul,
Cet homme a bien gagné cette course en franchissant la ligne d’arrivée en première position avec environ 2 min d’avance.
Il a bien fait son Trail de 30km de nuit comme nous et je comprends l’organisation qui a décidé de le laisser en première position sur les résultats finaux malgré son souhait d’être volontairement classé 4ème. (Tout à son honneur)…
J’avoue également avoir mal agit en ne lui serrant pas la main à l’arrivée…
C’est pas sport non plus… dsl.
J’espère te revoir prochainement sur un Trail et te faire manger la boue…
« Sportivement bien entendu » lollll. Sans rancunes !

Nous franchissons donc la ligne d’arrivée à trois.

Super état d’esprit,

Personnellement, je me suis régalé,
Super soirée, avec plein de gens super méga sympa.
Je referai cette course avec grand plaisir sur ce parcours super sympa et très technique surtout de nuit.

Je la referai, mais avec :

– Pleins de Cyalumes aux endroits dangereux et bifurcations particulières.
– Un peu plus de jalonneurs.
– Une nuit de pleine lune.
– Une piscine chauffée. lolll
– Et si vous remplacez la citrouille qui manquait. Lolll

Enfin, je ne suis pas expert non plus ! ! !
Mais comprends la difficulté d’organiser une telle manifestation.
Mci à vous ! ! !

En conclusion, après s’être perdu sur l’itinéraire allé.
Puis 1 fois pour retirer mon dossard.
Puis 4 fois bien comme il faut sur le parcours.
Puis une bonne quarantaine d’arrêts suites à des hésitations sur des intersections.

Nous avons encore réussi à nous faire avoir par notre Gps qui cette fois est devenu complètement fou et nous faire faire environ 50km de plus sur l’autoroute.
Il voulait aller à Lyon alors que notre destination était plutôt le nord de Paris. Lolll
Dsl David, dur dur le réveil à 05h00 du matin après être arrivé à 02h00.
Pour ma part j’ai décidé de faire une petite Course d’Orientation de récupération avec le Capitaine.
J’en avais vraiment besoin, il s’est mm demandé si Perceval et Karadoc ne s’étaient pas emparés de mon corps. Lolll

@ + Peut être pour la Saintélyon après cette petite approche du Trail nocturne.

Au plaisir…

Résultats et Photos supplémentaires
Sur Trail ésprit raid TER
Au plaisir ! ! !